Au Québec, ce soir-là, on annonce les plus belles aurores boréales jamais vues auparavant. Ce sera un spectacle extraordinaire. Trois couples de personnages (une vieille femme et son infirmier, un père et son fils et deux sœurs) sont à l’extérieur ce soir-là. Ils discutent de leur vie, mais dans la retenue et les non-dits. Ils traînent tous un secret, un secret qu’ils ne peuvent dévoiler, un secret trop lourd à porter. Ils se demandent tous s’ils devraient le révéler, s’en libérer. Durant le spectacle, nous apprendrons sur leur vie, parfois insipide, parfois drôle, dans le malaise et le silence. Jusqu’à ce que les aurores se mettent à danser. Une porte s’ouvrira, un flot de paroles, un tourbillon d’émotions les amènera à livrer leur secret. Cependant, ce courant électrique les aidera-t-ils vraiment? Auront-ils vraiment avoué leur secret? Le public en sera-t-il le seul témoin?

PRODUCTIONS 2017-2018

Crédit photo:

Pierre Chassé

Une chambre d’hôtel tout à fait banale, anonyme. Un lieu de passage hors du temps où vont se croiser sans se voir des couples plus ou moins légitimes. Au fil des nuits, ces couples vont vivre des histoires, belles, tristes, drôles, joyeuses, comme dans la vraie vie… des histoires d’amour, de coucheries, de tromperies, de séparations. Oui, les murs ont vraiment des oreilles, et cette chambre a de la mémoire!

Petit déjeuner compris, un texte vif, subtil qui se préoccupe de la vérité des rapports humains avec beaucoup d’émotions et de rires, un journal intime à la fois cocasse et émouvant où nous sont révélés les défauts, les joies, les espoirs et les frustrations de personnages qui, devant nos yeux amusés, se retrouvent tous dans de beaux draps!

Qui aime-t-on quand on aime ? Sait-on jamais qui est l'être aimé ? L'amour partagé n'est-il qu'un heureux malentendu ?
Autour de ces éternels mystères du sentiment amoureux, deux hommes s'affrontent : Abel Znorko, prix Nobel de littérature qui vit loin des hommes sur une île perdue de la mer de Norvège où il ressasse sa passion pour une femme avec laquelle il a échangé une longue correspondance, et Erik Larsen, journaliste qui a pris prétexte d'une interview pour rencontrer l'écrivain.
Mais pour quel motif inavoué ? Quel est son lien secret avec cette femme dont Znorko se dit encore amoureux ? Et pourquoi un tel misanthrope a-t-il accepté de le recevoir ?
L'entrevue se transforme vite en un jeu de la vérité cruel et sinueux, rythmé par une cascade de révélations que chacun assène à l'autre au fil d'un suspense savamment distillé.

Troisième place au festival de théâtre de Victoriaville ainsi que des nominations dans les catégories Meilleure mise en scène et scénographie
Meilleurs décor, costumes et maquillage et Catégorie
"Clé à Molette d'Or"